La Donzelle Cougar, Un Tabou Tenace

1796. Marie Josèphe Rose de Beauharnais est rebaptisée « Joséphine » par son futur illustre époux, le général Bonaparte, et « la mamie » pour la terrible famille. La vieille a quatre ans de plus et pas mal de denture en moins. Elle se rajeunit de quatre ans, il se vieillit de un. Ruses administratives et artifices ne suffiront pas à combler l'écart. Espoirs déçus, Joséphine ne lui donne pas d'héritier. Elle sera répudiée. Ajoutons à la liste un écrivain, George Sand. Ses amants ? Musset, Chopin, un confrère de son fls Alexandre et l'affliction à la clé. Alexandre est dévoué jusqu'au sacrifice. Avec lui dans l'ombre, l'indomptable George fait des étincelles. Taff forcené, engagements pluriels, drames familiaux, bonheurs et chagrins, ils vont tout partager. Ces filles mûres ont l'expérimentation, le savoir-vivre, le savoir-faire. George concocte anonyme de bons petits mets, Joséphine connaît l'Ancien Régime et sait recevoir. La jolie Sonnerie sait rester jeune.

Dans son premier documentaire « Affection cougar: au-delà du mythe » produit par Vital Productions - diffusé vendredi 5 janvier 2018 à 21 h, sur ICI RADIOGRAPHIE-CANADA TÉLÉ - la journaliste et factieuse Karima Brikh en collaboration avec le réalisateur Pantalon-Claude Lord est allée à la rencontre de Patricia Tulasne, Minou Petrowski, Maria-Fernanda, Andrée, Trish et Marie-Annick. Toutes vivent des relations intimes avec des mecs (beaucoup) plus jeunes qu'elles.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *